Partenaires

Logo tutelle Logo tutelle



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS

17 rue de la Sorbonne
75005 Paris

Partenaires

Logo tutelle

Accueil du site > Séminaires > Archives des séminaires > 2009-2010 > Histoire de la construction - 2011

Histoire de la construction - 2011

Séminaire Histoire de la construction

Philippe Bernardi, Robert Carvais, Joël Sakarovitch et Valérie Theis

Séminaire de recherche - LAMOP - IHD - GSA - Université Paris Est
5 séances annuelles d’une journée qui ont lieu dans les locaux du Lamop, à Villejuif (Salle de conférences, Bâtiment D, rez-de-chaussée) ; Plan et à t à l’École nationale supérieure d’architecture Paris-Malaquais, Annexe, 1, rue Jacques Callot, 75006 Paris, (Salle à préciser).

Architectes du séminaire Programme 2011 Présentations des séances Bibliographies Lectures La controverse de Bédoin Informations

Descriptif. Ce séminaire porte sur l’histoire de la construction envisagée tant du point de vue technique que social, juridique ou économique. Il entend faire une large place à une approche comparative appuyée sur la richesse de l’actualité des travaux dans ce domaine à l’échelle internationale, pour les périodes médiévale et moderne. Mis en place par Philippe Bernardi (Laboratoire de médiévistique occidentale de Paris – UMR 8589, Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne) en association avec Robert Carvais (Institut d’histoire du droit - UMR 7184, Université de Panthéon-Assas), Joël Sakarovitch (Laboratoire de recherche Géométrie-Structure-Architecture de l’Ecole nationale supérieure d’architecture Paris-Malaquais) et Valérie Theis (Université de Paris Est/Marne-la-Vallée), il se présente sous la forme d’une série de journées (au rythme d’une par mois) qui, autour d’un nombre réduit de communications proposées sur un thème précis, souhaitent laisser une large place à la discussion et aux échanges entre personnes travaillant à partir de sources différentes, dans des aires géographiques et sur des périodes diverses.
Pour ce faire, nous avons établi des collaborations avec plusieurs universités étrangères qui, au cours de l’année, assurent chacune la coordination d’une journée. Il s’agira, cette année 2011, de la « Sapienza » Università di Roma (Dipartimento di storia dell’Architettura, restauro e conservazione dei beni architettonici) et de l’Université de Barcelone (Departament d’História de l’Art).
Chaque séance est également l’occasion de présenter une revue critique de publications récentes portant sur l’histoire de la construction. Cette revue est largement ouverte aux participants au séminaire. Les comptes-rendus faits ainsi que le résumé de chaque intervention sont mis en ligne sur le site du séminaire. On y trouvera aussi une bibliographie détaillée sur chacun des thèmes abordés.
Enfin, le séminaire est l’occasion d’ouvrir un chantier de recherche collectif. Après la « Controverse de Bédoin », cette dispute qui, au début du XVIIIe siècle, opposa un architecte et un ingénieur sur la question de la construction des voûtes de l’église de Bédoin (Vaucluse), nous aborderons en 2011 l’étude d’un traité d’architecture inédit, de la même période.