Partenaires

Logo tutelle Logo tutelle



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS

17 rue de la Sorbonne
75005 Paris

Partenaires

Logo tutelle

Accueil du site > Publications > A paru en librairie > 2011 > L’évêque, juge de paix

L’évêque, juge de paix

Laurent Jégou, L’évêque, juge de paix. L’autorité épiscopale et le règlement des conflits entre Loire et Elbe (milieu VIIIe-milieu XIe siècle), Turnhout, Brepols, 2011.

Les évêques ont été des acteurs majeurs de la paix durant tout le Moyen Âge. La présente étude s’attache à démontrer le rôle structurel exercé par l’épiscopat dans le règlement des conflits au haut Moyen Âge, tout en dégageant les évolutions majeures qui s’observent dans ce domaine entre l’avènement de la dynastie carolingienne et les débuts de la réforme grégorienne.
La reconstitution des cadres, des procédures judiciaires et des stratégies déployées à l’occasion des règlements constitue un moyen d’appréhender les enjeux que représentait la justice épiscopale dans la société du haut Moyen Âge. Pourquoi les évêques furent-ils si souvent sollicités pour résoudre les litiges, alors même qu’ils ne disposaient d’aucun pouvoir coercitif capable d’imposer leurs décisions aux parties ? Agissant en « juges de paix », ils se sont appliqués à régler les conflits en privilégiant l’échange, la négociation et la réconciliation, tout en s’attachant à préserver les intérêts de leurs églises et de leurs parentèles. Dans cette perspective, le concept d’autorité se révèle capital pour appréhender la manière dont ces hommes d’Église sont intervenus dans les conflits et pour mesurer la valeur que les populations accordaient aux règlements épiscopaux.
L’action des évêques dans le processus judiciaire se situe à la croisée du religieux, du politique, du juridique et du social. Son analyse donne l’occasion de souligner les interactions de l’Église avec la société et de reconsidérer la place de l’épiscopat et de la paix dans la société du haut Moyen Âge.